28-02-2020

Déclaration relative à la situation du MSC Meraviglia aux Caraïbes occidentales cette semaine

Les autorités mexicaines confirment qu’aucun cas de coronavirus n’est présent à bord
Les hôtes sont autorisés à débarquer à Cozumel

DÉCLARATION PRESSE MISE À JOUR – le 27 février 2020, 14h30 GMT 


Le MSC Meraviglia a accosté à Cozumel, au Mexique, et attend actuellement que les autorités sanitaires locales embarquent à bord du navire pour effectuer les contrôles habituels prévus par les protocoles maritimes.

 


DÉCLARATION PRESSE MISE À JOUR – le 27 février 2020, 04h00 GMT

Le MSC Meraviglia est arrivé comme prévu sur la côte ouest de Cozumel le 26 février vers 21h30 heure localoe. Suite à des conditions météorologiques défavorables, avec des vents de 65 à 75 km/h et des perturbations orageuses, le MSC Meraviglia attend près de la station de pilotage que la force du vent baisse afin de permettre au pilote d’embarquer et d’entamer les manœuvres d’entrée au port. La vitesse maximale du vent autorisée pour manœuvrer dans le port de Cozumel est de 46 km/h.

Selon les prévisions, les conditions météorologiques vont s’améliorer d’ici demain matin vers 8h00 heure locale. Le navire a déjà convenu avec les autorités portuaires locales que le pilote embarquera et se dirigera vers le port dès que la météo sera plus clémente.

Comme annoncé précédemment, les autorités sanitaires locales de l’État de Quintana Roo au Mexique ont déjà donné à MSC Croisières au cours de la journée l’autorisation de se rendre à Cozumel.

 

 

DÉCLARATION PRESSE MISE À JOUR – le 26 février 2020, 22h00 GMT

« MSC Croisières est heureuse de confirmer qu’elle a reçu l’autorisation formelle et définitive des autorités sanitaires locales de l’État de Quintana Roo au Mexique, de se rendre à Cozumel. L’arrivée du navire est donc prévue un peu plus tard dans la soirée, heure locale. »

 


DÉCLARATION MSC CROISIÈRES MISE À JOUR – le 26 février 2020, 12h45 HNEC

MSC Croisières est extrêmement déçue par la décision prise hier par les autorités jamaïcaines. Celles-ci ont mis plusieurs heures avant de donner leur autorisation pour que les hôtes puissent débarquer, malgré les dossiers médicaux détaillés que nous avons fourni aux autorités sanitaires locales et nationales en amont de notre arrivée selon le protocole habituel.

Dans la même lignée, les autorités de Grand Cayman ont décidé pendant la nuit de refuser le débarquement à Georgetown sans même consulter les dossiers médicaux du navire qui montrent seulement un cas de grippe saisonnière touchant un membre d’équipage dont l’historique de voyage montre clairement que cette personne n’est en aucun cas passée par un territoire touché par le COVID-19 (Coronavirus) ou soumis à une restriction sanitaire internationale quelle qu’elle soit. Dans les deux cas, l’arrivée du navire a été refusée simplement pour des raisons de peur.

Le MSC Meraviglia est actuellement en mer, en route vers Cozumel au Mexique, le prochain port d’escale de son itinéraire. Le commandant du navire et la direction de la compagnie sont en contact avec les autorités sanitaires locales pour s’assurer que leur décision est basée sur des faits concrets : les dossiers médicaux du navire, la prise en considération des contrôles médicaux avant l’embarquement, ainsi que les protocoles médicaux et de désinfection poussée à bord de tous les navires de la flotte.

Tous les hôtes à bord du MSC Meraviglia et les membres d’équipage ont été soumis à un contrôle médical individuel avant d’embarquer, portant à la fois sur l’historique de leurs voyages précédents et sur leur état de santé actuel. MSC Croisières refuse l’embarquement à toute personne, hôte ou membre d’équipage, ayant voyagé vers, depuis ou par la Chine continentale, Hong Kong ou Macao, ou ayant voyagé au cours des 14 jours précédant l’embarquement vers, depuis ou par l’une des municipalités ayant été mises sous quarantaine au nord de l’Italie. De plus, un autre contrôle médical individuel par caméra thermique est effectué à tous les hôtes et membres d’équipage souhaitant monter à bord d’un navire de la flotte MSC Croisières, afin de détecter d’éventuels signes ou symptômes de maladie comme de la fièvre (≥38 C°), un état fiévreux, des frissons, une toux ou des difficultés respiratoires. Si un tel cas se présentait, l’accès à bord sera refusé.

Le membre d’équipage souffrant de la grippe saisonnière présente un état stable. Cette personne suit actuellement un traitement antiviral et prend des médicaments. Sa fièvre est retombée et sa guérison est proche. Par précaution, il a été isolé des hôtes et membres d’équipage jusqu’à son rétablissement complet. Aucun autre cas de grippe saisonnière n’a été signalé à bord du MSC Meraviglia.

De plus, aucun cas de virus COVID-19 (Coronavirus) n’a été signalé à bord du MSC Meraviglia, ni sur tout autre navire de la flotte MSC Croisières.

MSC Croisières présente ses excuses pour les désagréments envers ses hôtes causés par les escales non desservies à Ocho Rios et à Georgetown cette semaine.

 

 

DÉCLARATION MSC CROISIÈRES – le 25 février 2020, 22h00 HNEC

Dans le cadre des pratiques habituelles lorsqu’un navire approche chaque port d’escale pendant une croisière, le commandant du navire est tenu de signaler aux autorités sanitaires locales la présence de toute maladie à bord. À son arrivée ce matin, le MSC Meraviglia a signalé un cas de grippe saisonnière touchant un membre d’équipage venant des Philippines.

Ce membre d’équipage avait embarqué au début de la croisière à Miami, après avoir passé les contrôles médicaux obligatoires pour tous nos hôtes et membres d’équipage avant l’embarquement, dans le cadre des mesures préventives que nous avons instaurées sur l’intégralité de notre flotte.

Les autorités sanitaires locales du port d’Ocho Rios ont aujourd’hui demandé des conseils supplémentaires au Ministère National de la Santé situé à Kingston, capitale de la Jamaïque. Après avoir attendu au port l’autorisation officielle pendant près de quatre heures, le commandant du navire a décidé de quitter Ocho Rios pour rejoindre le prochain port d’escale car cette longue attente a perturbé le temps proposé aux passagers à destination.

Tous les hôtes et membres d’équipage ont été soumis à des contrôles individuels avant d’embarquer, portant à la fois sur leur historique de voyage et sur leur état de santé. MSC Croisières refuse l’embarquement à toute personne, hôte ou membre d’équipage, ayant voyagé vers, depuis ou par la Chine continentale, Hong Kong ou Macao, ou ayant voyage au cours des 14 jours précédant l’embarquement vers, depuis ou par l’une des municipalités ayant été mises sous quarantaine au nord de l’Italie. De plus, un autre contrôle médical individuel par caméra thermique est effectué à tous les hôtes et membres d’équipage souhaitant monter à bord d’un navire de la flotte MSC Croisières, afin de détecter d’éventuels signes ou symptômes de maladie comme de la fièvre (≥38 C°), un état fiévreux, des frissons, une toux ou des difficultés respiratoires. Si un tel cas se présentait, l’accès à bord sera refusé.

Le membre d’équipage souffrant aujourd’hui de la grippe saisonnière avait voyagé vers Miami depuis Manille, avec une correspondance directe à Istanbul. Ses symptômes de grippe saisonnière et le résultat positif au test de dépistage de la grippe saisonnière sont apparus après sa visite au centre médical à bord, ouvert tous les jours, 24h/24. Il ne présente aucun autre symptôme.